À propos

Le 28 juin 1919, le Traité de Versailles est signé par les différents protagonistes de la première guerre mondiale. En tant que membre du camp des vainqueurs de la Grande Guerre, la Belgique hérite de nouveaux territoires : outre les protectorats du Rwanda et du Burundi, ses frontières avec l’Allemagne sont aussi repoussées. Onze communes actuelles dont deux francophones passent du jour au lendemain de la Prusse à la Belgique.

On appelle aujourd’hui ce territoire les Cantons de l’Est. Les cantons rédimés comme ils sont souvent désignés dédaigneusement dans le reste du pays. Une victoire pour la Belgique, mais pour ces habitants de la frontière belgo-allemande commence une nouvelle période de doutes.

Entre les deux guerres, la population locale se divisera sur la question d’un retour ou non en Allemagne. Question qu’Hitler tranchera en annexant ce territoire lors de la seconde guerre mondiale, envoyant tous les hommes en âge de se battre sur le front russe. De gré ou de force.

Comprendre le sentiment de ces populations à cette époque, permettre aux générations actuelles et futures de se confronter aux témoignages des rescapés et de leurs descendants, revivre les choix qui leur ont été imposés durant cette période, est l’objectif de ce site internet interactif.

Une expérience virtuelle pour répondre à la question :

« Et si j’étais né en 1917 dans les Cantons de l’Est ? »

La taille de votre écran ne permet pas l'affichage de ce site

Pour une meilleure expérience, regardez ce site en mode "horizontal"

Ce site Web utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Aenean id Lorem Donec Donec at lectus vulputate, mattis leo eleifend ut